Historique

insignelyon1essai1

Pour la Patrie et l’Humanité

insigne_ecolebx

Sur mer et au delà des mers.
Toujours au service des Hommes.

 

 

 

 

 

 

 

jhbaixe1

Dr Jacques Henri Baixe

Le S.A.M.A. : Un Syndicat professionnel pour les Anciens
Médecins des Armées

En 1972, sous l’impulsion du Docteur Jacques Henri BAIXE, quelques anciens médecins des armées se sont regroupés dans une Amicale pour défendre leurs intérêts professionnels en particulier face à la CARMF pour pouvoir bénéficier des droits légitimes à leur retraite civile à laquelle ils avaient cotisé. La législation en vigueur leur faisait obligation de se syndiquer pour pouvoir ester en justice et passer ainsi du droit associatif régi par les lois de 1901 au droit du travail plus spécifique.

L’initiative fit grand bruit chez les militaires comme chez les civils. Le temps a fait son œuvre, les péripéties sont presque oubliées : le S.A.M.A. à travers ses nombreuses victoires pour faire reconnaître la validité des diplômes militaires, des droits à une seconde retraite complémentaire d’une pension militaire très incomplète, pour soutenir la réinsertion de ceux qui ont quitté le service actif, entre autre, a fait preuve de son efficacité et de son caractère nécessaire pour ne pas dire indispensable. Il est devenu l’élément complémentaire utile pour les jeunes retraités des armées comme pour les plus âgés, rendus plus éloignés de l’information et des cercles décideurs.

Rendons ici un hommage global à tous les anciens bénévoles qui se sont investis dans cette démarche. Il a fallu beaucoup d’abnégation, de connaissance, de temps consacré, d’argent personnel pour faire vivre ce syndicat qui est maintenant parfaitement structuré avec des locaux partagés avec de nombreux syndicats médicaux, avec le personnel nécessaire trop sollicité, avec nos bulletins réguliers, notre annuaire, notre guide à la reconversion (véritable travail de bénédictins) édité par l’Armée, notre action auprès de quasiment tous les organismes officiels et professionnels (ministères de tutelle, Conseil de l’Ordre, Assemblée Nationale, Anciens Combattants, associations d’Anciens Militaires, associations de retraités, syndicats médicaux, CARMF…), notre vie interne avec ses réunions, ses assemblées générales, ses réunions provinciales et tous les contacts indispensables pour faire avancer les situations et défendre la réputation du service de Santé auquel nous restons si attachés

Grâce à leur travail, le S.A.M.A. vit une croissance prometteuse, sortant de l’ombre voulue par certaines autorités mal informées et se propose d’être cet élément complémentaire si important pour tous ceux qui quittent le service actif. Pour défendre nos droits les plus légitimes en cette période de restructuration douloureuse mais nécessaire de la médecine, des retraites, des droits des patients enfin reconnus, des aspirations de tous à plus de justice et de quiétude, nous réclamons notre responsabilité, celle qui permet d’avancer et de respecter. C’est ainsi qu’a été créé et surtout développé notre S.A.M.A. qui n’aurait pas survécu à la simple défense d’un problème de retraite. Voilà qui donne une singulière dimension à ce qui pouvait apparaître comme uniquement une démarche corporatiste !

A ce jour près de 500 anciens médecins des Armées militent au sein de notre syndicat, certains mêmes assez âgés, sans aucune autre attente que celle de servir les plus jeunes. Depuis peu de temps, nous avons la possibilité de contacter tous les médecins qui ont quitté l’Armée sans même soupçonner notre existence. L’union fait la force, cela est bien connu. Nous attendons encore que nous rejoignent ceux qui n’ont pu être directement contactés.

Le syndicalisme est un moyen de grandir l’homme principe reconnu comme un droit fondamental. Il est aussi pour les médecins la possibilité de mieux faire au service des patients et de leur famille !

Docteur Bernard LEFEVRE

Président du S.A.M.A. (du XX/XX/XXXX au XX/XX/XXXX)