Archives de catégorie : Newsletters

Gérard DESMARIS
Secrétaire Général
*Pour vous éviter d’aller à la pêche dans
le dictionnaire des expressions : un jour
un singe lava une patate avant de la
manger, puis apprit la pratique à un
autre congénère qui, à son tour …
Quand le centième singe apprit à laver
les tubercules, tout à coup,
spontanément et sans contact
physique, les primates des autres îles,
firent de même !

VOUS AVEZ DIT 100 IEME ?
Pour le lexicographe, centième est un adjectif numéral ordinal. Qui occupe
le rang marqué par le nombre cent. Qui vient après le quatre-vingt-dixneuvième
selon la définition laconique du Petit Larousse. C’est aussi dix
fois dix, c’est à dire un grand nombre. Ou encore cinq fois vingt. Nicolas
Boileau a écrit en 1674 : « Hâtez-vous lentement et, sans perdre courage,
vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage ; polissez-le sans cesse et le
repolissez. » Rappeler inlassablement les buts du SAMA, toujours poser la
question « si le SAMA n’existait pas ? » Depuis sa création en 1973, c’est le
même combat. La mémoire de nos anciens est périodiquement salie, la
reconversion civile des jeunes camarades toujours compliquée, la menace
sur nos retraites et leur cumul toujours aussi présente ! Nous faire
connaître et attirer de nouveaux membres, voilà coûte que coûte le
message à marteler. Mais je suis aux cent coups. Moins de cent cotisants
actifs fin 2014. Alors, encore un effort pour espérer voir le phénomène du
« centième singe ! » *

Mes chers camarades,
Vous tenez entre vos mains le bulletin de votre syndicat, qui était une
Amicale à ses origines.
La petite rétrospective que vous pourrez parcourir ci-après grâce aux archives
mais aussi à la phénoménale mémoire de notre vénérable camarade PIRAME
vous éclairera sur un passé à la fois si proche et si lointain !
Un passé lointain : nos anciens avaient connu la guerre et l’après-guerre, beaucoup ont servi dans la
« coloniale », en exerçant une médecine d’outre-mer axée sur la durée et sur le fond, avec une armée
de gros bataillons et de gros bataillons de médecins, et des chiffres d’affiliation à l’AMA puis au SAMA
faisant rêver …
Un passé avec des préoccupations proches des nôtres : les DROITS des anciens militaires, des médecins
nouvellement et tardivement arrivés sur le marché du travail, l’accueil ou le rejet des instances
administratives et professionnelles, une guerre froide remplacée par une instabilité mondialisée (avec
des attentats aussi bien « chez nous » que « là bas », vécus en direct sur nos écrans), les génériques de
la variole tels Ebola ou H1N1 …et toujours l’inquiétude sur l’avenir du SSA et du SAMA.
A travers les générations, au fil de nos 100 bulletins nous nous retrouvons autour de valeurs partagées
et le sentiment d’une action opiniâtre, et de missions jusque là remplies.
Les prochains bulletins seront-ils des e-communications, que vous lirez et stockerez dans le cloud ? Nos
soucis d’aujourd’hui feront- ils sourire nos lecteurs de demain ?
Rendez-vous dans l’avenir,
Et plus prosaïquement retrouvez nous à l’Assemblée Générale du SAMA qui aura lieu à Paris le Samedi
6 Juin 2015, dans un Val de Grâce toujours tenu par nos camarades du SSA !
A bientôt.
Dr François CHASSAING
Président du SAMA